inclinaison


inclinaison

inclinaison [ ɛ̃klinɛzɔ̃ ] n. f.
• 1661; de incliner
1État de ce qui est incliné; obliquité d'une ligne droite ou d'une surface relativement au plan de l'horizon. Inclinaison d'un terrain, d'un toit. déclivité, penchant, pente. L'inclinaison de la tour de Pise. Inclinaison d'une route, d'une voie ferrée. rampe. Inclinaison d'un mur. 2. fruit. Mesurer au clinomètre l'inclinaison d'un plan. Inclinaison d'un tuyau de descente. dévoiement. Inclinaison d'un navire qui penche, menace de couler. 3. bande, gîte. Phys. Inclinaison magnétique : angle formé avec l'horizon par une aiguille aimantée mobile autour de son centre de gravité et suspendue dans le plan vertical du méridien magnétique ( géomagnétisme) . Inclinaison en des points géographiques donnés ( aclinique, isocline; inclinomètre) .
2Relation d'obliquité. Géom. Inclinaison d'un plan, d'une surface, d'une ligne : angle qu'ils font avec un autre plan, une autre surface ou ligne. Angle d'inclinaison. Astron. Angle formé par le plan de l'orbite d'une planète avec le plan de l'écliptique. Inclinaison de l'écliptique. obliquité.
3Action de pencher; position inclinée, penchée. Les mannequins dictent « le geste du bras, l'inclinaison de la tête » (Romains). Régler l'inclinaison du dossier d'un siège.
⊗ CONTR. Aplomb, rectitude.

inclinaison nom féminin (de incliner) État de ce qui est incliné par rapport à l'horizon : Inclinaison d'un terrain. Position inclinée du corps, d'une partie du corps par rapport à la verticale : Inclinaison de la tête. Angle formé, en un point quelconque de la Terre, par le vecteur champ magnétique terrestre avec le plan horizontal. Angle formé par le plan de l'orbite d'un astre ou d'un engin spatial, orienté dans le sens du mouvement, avec un plan de référence (écliptique, plan équatorial d'une planète, etc.). ● inclinaison (difficultés) nom féminin (de incliner) Emploi Ne pas confondre ces deux mots de prononciation proche. 1. Inclinaison n.f. = état de ce qui est incliné, oblique. L'inclinaison d'un sol. L'inclinaison du corps. 2. Inclination = action de pencher la tête ou le corps. Saluer qqn d'une légère inclination du buste. - Disposition, goÛt pour qqch : avoir de l'inclination pour la solitude.inclinaison (synonymes) nom féminin (de incliner) État de ce qui est incliné par rapport à l'horizon
Synonymes :
- déclivité
- obliquité
Contraires :
- horizontalité

inclinaison
n. f.
d1./d état de ce qui est incliné. Inclinaison du sol.
d2./d Relation d'obliquité d'une ligne, d'une surface ou d'un plan par rapport à une autre ligne, une autre surface, un autre plan.
|| ASTRO Angle que fait l'orbite d'une planète avec l'écliptique.
|| PHYS Angle que fait le vecteur d'induction magnétique avec le plan horizontal.

⇒INCLINAISON, subst. fém.
A. — État de ce qui est incliné; obliquité d'une ligne, d'un plan par rapport à un autre plan, en particulier celui de l'horizon. Inclinaison insensible, rapide; inclinaison des couches de terrain, des strates géologiques, d'un moteur, des rayons solaires, d'une route, d'une voie ferrée. L'intérieur du cratère, dont l'inclinaison ne dépassait pas trente-cinq à quarante degrés, ne présentait ni difficultés ni obstacles à l'ascension (VERNE, Île myst., 1874, p. 93). Toits à forte inclinaison (VIDAL DE LA BL., Princ. géogr. hum., 1921, p. 123). Comme le plancher a une inclinaison assez forte, le dossier des chaises entre dans le dos (T'SERSTEVENS, Itinér. esp., 1933, p. 205) :
1. C'était vraiment une vasque, dont l'œil suivait malgré lui, ininterrompue, la douce inclinaison des berges jusque sous l'eau — des pentes solennelles coupées çà et là de petites murailles de galets.
GRACQ, Beau tén., 1945, p. 73.
En partic. Obliquité d'une ligne par rapport à la verticale. Inclinaison d'un mur. Elles valsent (...) avec cette inclinaison délicieuse d'une haute voile de yacht (COLETTE, Pays et portr., 1954, p. 54).
MAR. Inclinaison d'un navire. Inclinaison mesurée par l'angle que fait le mât avec la verticale. (Ds WILL. 1831, SOÉ-DUP. 1906).
Spécialement
1. ASTRON. Angle que forme le plan de l'orbite d'une planète avec le plan de l'orbite terrestre ou écliptique. L'inclinaison des orbites des satellites, par rapport à leurs planètes (BERN. DE ST-P., Harm. nat., 1814, p. 363) :
2. La position de la planète sur son orbite, son inclinaison sur l'écliptique, sont montrées aussi exactement que par le calcul astronomique par ce fruit que je tire et par ce feu qui s'allume.
CLAUDEL, Art poét., 1907, p. 138.
2. GÉOM. Angle que fait une ligne, une surface avec une autre ligne, une autre surface. Inclinaison d'une ligne, d'un plan, d'une surface. Inclinaison de deux plans l'un sur l'autre (Ac. 1835-1935).
BALIST. Donnée déterminant la trajectoire. La table de tir proprement dite [indique], (...) en regard des portées prises comme argument, (...) les inclinaisons, dérivations, hausses et dérives (LEDIEU, CADIAT, Nouv. matér. nav., 1890, p. 15).
Angle d'inclinaison. Pour pointer une pièce, il faut (...) donner l'angle de direction : c'est le pointage en direction [et] donner l'angle d'inclinaison : c'est le pointage en hauteur (PALOQUE, Artill., 1909, p. 158).
3. PHYS. Angle que forme la direction du champ magnétique terrestre donnée par l'aiguille aimantée avec l'horizontale. Il fera observer tous les jours (...) la déclinaison et l'inclinaison de l'aiguille aimantée (Voy. La Pérouse, t. 1, 1797, p. 44).
Boussole d'inclinaison.
B. — État du corps, du haut du corps en position inclinée. Il faut dire aussi que c'est le courbement, la courbure, la courbature, l'inclinaison de l'écrivain sur sa table de travail (PÉGUY, V.-M., comte Hugo, 1910, p. 672).
P. ext. et usuel. Mouvement, action de s'incliner. Synon. inclination. Elle esquissa une vague inclinaison de tête (MARTIN DU G., Thib., Consult., 1928, p. 1099). V. évaltonné ex. :
3. Il se tournait vers la droite, machinalement, et il saluait d'une inclinaison du buste. Comme l'enfant de chœur passant devant l'autel, en murmurant : — Bonjour, ma sœur...
SIMENON, Vac. Maigret, 1948, p. 8.
P. anal. L'obèse patache (...) attelée de six chevaux carillonnants, tourna avec un large orgueil dans une audacieuse inclinaison, au coin de la rue (JAMMES, Mém., 1921, p. 120).
C. — Au fig. Synon. de inclination (v. ce mot B). Légère inclinaison vers le désir (SENANCOUR, Rêveries, 1799, p. 240). N'es-tu porté d'inclinaison pour aucune fille du pays? (SAND, F. le Champi, 1848, p. 102) :
4. J'ai cinquante ans passés, elle en a dix-huit : voilà ce qu'il y a de paternel entre nous. Ce que j'éprouve pour elle, au fond, c'est tout bêtement une inclinaison sentimentale, une sympathie... amoureuse... Mais oui, pourquoi avoir peur des mots?...
MARTIN DU G., J. Barois, 1913, p. 479.
Rem. Inclinaison, inclination s'emploient de manière presque indifférenciée pour désigner le mouvement et l'état qui en résulte (v. en partic. incliner ex. 7); les 2/5e des ex. comportent inclination, seul admis pour ce sens par Ac. 1798-1935, les autres inclinaison, qui semble actuellement l'emporter bien que cet emploi soit qualifié d'impropre par les dict. du XXe siècle.
Prononc. et Orth. : [] et [-ne-]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. [1661, HUET d'apr. L. TOLMER ds Fr. mod. t. 14, p. 289] 1. 1691 « état de ce qui est incliné » géom. (OZANAM, p. 110 : Inclinaison de deux Plans [...] Inclinaison de deux Lignes); id. dioptrique (ibid., p. 497 : Angle d'Inclinaison d'un Rayon); 1805 anat. (CUVIER, Anat. comp., t. 1, p. 136); 2. 1831 inclinaison de tête « action d'incliner la tête (pour saluer) » (NODIER, Fée Miettes, p. 182). Dér. de incliner; suff. -aison. Fréq. abs. littér. : 192. Bbg. PINCHON (J.). Questions de vocab. Fr. Monde. 1968, n° 59, p. 51.

inclinaison [ɛ̃klinɛzɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1661 (1647, Pascal, selon G. L. L. F.); de incliner.
1 Cour. État de ce qui est incliné; obliquité d'une ligne droite ou d'une surface relativement au plan de l'horizon. Obliquité. || L'inclinaison d'un terrain ( Talus), d'un toit ( Déclivité, penchant, pente). || L'inclinaison d'une route, d'une voie ferrée. Rampe. || Inclinaison de la cale d'un quai. || Inclinaison douce, légère, insensible des plans d'un paysage (→ Fuyant, cit. 9). || Mesurer au clinomètre l'inclinaison d'un plan. || Geyser (cit. 1) aux jets d'inclinaisons diverses. || L'inclinaison d'un tuyau de descente. Dévoiement. || Inclinaison d'une couche géologique (→ Falun, cit. 2), d'un filon minier. Descente, pendage.Inclinaison d'un navire qui penche, menace de couler (cit. 21). 3. Bande, gîte.(Fin XVIIIe). Phys. || Inclinaison magnétique, et, absolt, inclinaison : angle formé avec l'horizon par une aiguille aimantée mobile autour de son centre de gravité et suspendue dans le plan vertical du méridien magnétique. || Inclinaison et déclinaison magnétiques en un lieu. || Lieu aclinique, où l'inclinaison est nulle (l'aiguille prend la position horizontale). || Inclinaison en des points géographiques donnés. Isocline. || L'inclinaison est actuellement en France de 64°. || Boussole d'inclinaison.
1 Cette inclinaison de l'aimant ou de l'aiguille aimantée démontre (…) que la force qui produit ce mouvement suit la courbure de la surface du globe, de l'équateur dont elle part, jusqu'aux pôles où elle arrive : si l'inclinaison de l'aiguille n'était pas dérangée par l'action des pôles magnétiques, elle serait donc toujours très petite ou nulle dans les régions voisines de l'équateur, et très grande ou complète, c'est-à-dire de 90 degrés dans les parties polaires.
Buffon, Hist. nat. des minéraux, Traité de l'aimant…, I.
2 (…) je puis en effondrer le sol jusqu'à donner à ces sentiers une inclinaison telle (…) qu'elle rendrait tout à fait inexpugnable ce vieux donjon (…)
Villiers de L'Isle-Adam, Axel, II, XIII.
(XXe; in Larousse, 1922). Spécialt. Direction oblique par rapport à la verticale. || Inclinaison d'un mur qui menace de tomber. 2. Fruit (2.). || L'inclinaison de la tour de Pise.
2 (1647). Didact. Relation d'obliquité.Géom. || Inclinaison d'un plan, d'une surface, d'une ligne, angle qu'ils font avec un autre plan, une autre surface ou ligne. || Angle d'inclinaison.(1721). Astron. Angle formé par le plan de l'orbite d'une planète avec le plan de l'écliptique. || Inclinaison de l'axe de la Terre (→ Équinoxe, cit. 2). || Inclinaison de l'écliptique (cit.). Obliquité (→ Équateur, cit. 2).Phys. || Inclinaison d'un pendule. Amplitude.
3 L'inclinaison de l'axe de la terre produisant, dans son mouvement annuel autour du soleil, des alternatives durables de chaleur et de froid (…)
Buffon, Hist. nat. des animaux, Vue de la nature, II.
4 L'inclinaison de l'orbite sur l'écliptique est de 1° 8 et la vitesse de Neptune sur son orbite n'est que de 5 km/sec.
Pierre Guintini, les Planètes, p. 111.
3 (Déb. XIXe). Position inclinée, penchée (d'une partie du corps). || L'inclinaison de la tête (→ Forme, cit. 30). || L'inclinaison de l'écrivain sur la table de travail (→ Courbature, cit. 3).Par ext. Action de pencher (le corps), de se pencher.
5 (…) toute l'inclinaison (…) du corps en avant dénonce, trahit ce que je suis (…) un paysan (…) L'inclinaison commençante générale vers la terre nourricière, vers la terre mère, vers la terre tombeau. L'inclinaison générale en avant. C'est ainsi qu'on finit par se ramasser par terre.
Ch. Péguy, Victor-Marie comte Hugo, p. 23.
6 Heureusement les mannequins des devantures vous disent ce qu'il faut faire (…) Ils dictent l'étoffe, le sourire, l'ondulation des cheveux, le geste du bras, l'inclinaison de la tête.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. III, XIII, p. 303-304.
7 Proprement, l'inclinaison est l'action d'incliner; l'inclinaison est l'état de ce qui est incliné. On parlera donc d'une inclination de tête pour marquer un salut, un geste de courtoisie ou de déférence, et d'une inclinaison de la tête, lorsque, par suite d'une déformation physique, la tête se porte habituellement de côté, comme c'était, paraît-il, le cas d'Alexandre le Grand.
Armand Bottequin, Subtilités et Délicatesses de langage, p. 208.
REM. Autrefois sémantiquement différenciés (→ ci-dessus, cit. 7), inclinaison et inclination le sont désormais moins systématiquement, surtout dans le syntagme inclinaison de tête : inclinaison, au sens de « action d'incliner (la tête, le buste); mouvement d'inclination », tend à remplacer inclination.
8 Elle salua le tabernacle du maître-autel d'une grande inclinaison de tête (…)
Maupassant, Bel-Ami, éd. Conard, p. 401.
9 Et c'étaient des tours de hanche, des inclinaisons d'échine (…)
R. Boylesve, la Becquée, p. 131.
10 (…) il sut mettre une grâce spéciale dans l'inclinaison plus profonde qu'il eut pour prendre congé de la contessina.
Paul Bourget, Cosmopolis, p. 172.
11 (…) une toute petite inclinaison de tête très protectrice (…)
L. H. Lyautey, Lettres, p. 118 (éd. A. Colin, 1947).
12 Que dire de ses regards, de ses inclinaisons de tête ?
Giraudoux, Bella, p. 42.
13 Et sur une inclinaison de tête impertinente, M. Bordes sortit du bureau.
J.-J. Gautier, C'est pas d'jeu, p. 135 (Exemples communiqués par M. Glaëttli).
4 Inclination (I., 2.). || Une « inclinaison sentimentale » (Martin du Gard, in T. L. F.).|| « Légère inclinaison vers le désir » (Senancour, in T. L. F.).
CONTR. Aplomb, rectitude.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Inclinaison — Diagramme des éléments orbitaux, incluant l inclinaison (i). En mécanique céleste, l inclinaison est un élément orbital d un corps en orbite autour d un autre. Il décrit l angle entre le plan de l orbite et le plan de référence (généralement le… …   Wikipédia en Français

  • inclinaison — (in kli nê zon) s. f. 1°   État de ce qui est incliné. L inclinaison du toit facilite l écoulement des eaux.    Terme d économie rurale. Inclinaison du terrain, manière dont le terrain se présente au soleil, à la pluie, aux vents, ce qui a de l… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • INCLINAISON — s. f. Dans le langage ordinaire, il exprime spécialement L obliquité des lignes droites ou des surfaces planes sur le plan de l horizon. L inclinaison du terrain facilite l écoulement des eaux. L inclinaison de ce mur est très sensible. Une… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • INCLINAISON — n. f. Obliquité des lignes droites ou des surfaces planes sur le plan de l’horizon. L’inclinaison du terrain facilite l’écoulement des eaux. L’inclinaison de ce mur est très sensible. Une légère inclinaison. L’inclinaison de l’axe de la terre sur …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • inclinaison — polinkis statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. inclination; slope; tilt vok. Beugung, f; Neigung, f; Schrägung, f rus. наклон, m pranc. inclinaison, f; pente, f …   Automatikos terminų žodynas

  • inclinaison — statumas statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. slope; steepness vok. Steilheit, f rus. крутизна, f pranc. inclinaison, f; pente, f; raideur, f …   Automatikos terminų žodynas

  • inclinaison — nuosvyris statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. inclination vok. Inklination, f; Neigung, f rus. инклинация, f; наклонение, n pranc. inclinaison, f …   Fizikos terminų žodynas

  • inclinaison — inklinacija statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. inclination vok. Inklination, f rus. инклинация, f pranc. inclinaison, f …   Fizikos terminų žodynas

  • inclinaison — nuolydis statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. inclination; slope; tilting vok. Neigung, f rus. наклон, m; наклонение, n; наклонность, f pranc. inclinaison, f; pente, f …   Fizikos terminų žodynas

  • inclinaison — polinkis statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. slope vok. Neigung, f rus. наклон, m pranc. inclinaison, f; pente, f …   Fizikos terminų žodynas


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.